Vous vous demandez comment être en règle avec le RGPD ou ne savez pas ce que c’est ? Nous allons voir ensemble les différentes mesures à prendre pour rester en accord avec la loi.

Qu’est-ce que le RGPD ?

Derrière ces lettres obscures se cache une volonté très simple : protéger les données des internautes naviguant sur votre site internet. RGPD signifie Règlement européen sur la Protection des Données Personnelles. Il est en vigueur depuis le 25 mai 2018, aussi si vous lisez cet article, votre site doit déjà être en accord avec la loi. Si ce n’est pas fait voici un guide des points à modifier.

Le consentement utilisateur

Le RGPD place l’internaute au coeur de ses considérations, ainsi vous devrez pour chaque information personnelle collectée, avoir une validation manuelle de l’utilisateur. Concrètement pour un formulaire de contact vous pouvez avoir une phrase dessous mentionnant le but de la collecte d’informations, un lien vers la politique de confidentialité et surtout une case à cocher obligatoire pour envoyer le formulaire signifiant son consentement. Cette case ne doit pas être pré-cochée pour s’assurer que l’internaute ai bien lu ce à quoi elle correspond.

Ce consentement doit également aller de pair avec son droit à l’oubli. Vous devez permettre à tout moment à l’internaute de supprimer les données qu’il vous a transmis.

La politique de confidentialité

En plus des mentions légales déjà obligatoires, vous devez à présent avoir une page spéciale pour votre politique de confidentialité. Cette page doit rappeler :

  • Les informations de votre entreprise avec ses coordonnées
  • Les données susceptibles d’être collectées (mail, téléphone, adresse etc)
  • La raison de votre demande de données (pour éditer une facture, faire un suivi commercial ou une newletter etc)
  • Le temps de stockage de ces informations
  • Enfin les mesures de sécurité protégeant les données

Demande d’acceptation des cookies

Si vous utilisez des cookies sur votre site internet (si vous ne savez pas, dans le doute partez du principe qu’il y en a), vous devez également en avertir les visiteurs. Cette mention doit-être visible dès la première page avec un bouton qui permet aux internautes de les accepter.

Voilà des mesures simple à mettre en place pour être en accord avec la loi. Suivant votre domaine de métier ou vos besoins vous pouvez être amené à aller plus loin. C’est pourquoi la CNIL à mis en place un livret à destinations des TPE et PME pour connaître toutes les mesures à prendre.

Défiler vers le haut